Project – Gravity

   
Terre I: name given to the Moon, Earth’s only satellite
 What are we letting go of? Are we letting go of ourselves? How does this translate into the body through movement or the gesture of painting? We wish to extract from the force of gravity its free spirit, its gentleness and its abandon, to remind us of the importance of this collective sensation which connects us all to the ground.
“Letting go”, giving in to gravity, understanding that this release is also a force, is at the heart of the practice of Thibaut Eiferman, dancer and choreographer. As for Alice Vasseur, visual artist, she explores on paper the forms that bodies take, subject to multiple, contradictory forces, in search of balance.
Terre I is a dialogue between the two artists, where the practice of one nourishes that of the other. The result is an exhibition and a performance.
Alice Vasseur and Thibaut Eiferman are currently developing this project as part of the Académie des beaux-arts x Cité internationale des arts residency program of which they are laureates in 2023-2024.

 

Terre I : nom donné à la Lune, seul satellite de la Terre
Dans le lâcher prise se tiennent les questions qui nous intéressent: que lâchons-nous ? Nous lâchons-nous nous-même ? Comment cela se traduit dans le corps par le mouvement ou par le geste de peindre ? Nous souhaitons extraire de la force de la gravité, son esprit libre, sa douceur et son abandon, pour nous rappeler l’importance de cette sensation collective qui nous rattache tous au sol.
“Letting go”, lâcher prise, céder à la gravité, comprendre que ce relâchement est aussi une force, est au cœur de la pratique de Thibaut Eiferman, danseur et chorégraphe. Quant à Alice Vasseur, artiste plasticienne, elle explore sur le papier les formes que prennent les corps, soumis à des forces multiples, contradictoires, à la recherche d’un équilibre.
Terre I est un dialogue entre les deux artistes, où la pratique de l’un nourrit celle de l’autre. En résulte une exposition et une performance. Alice Vasseur et Thibaut Eiferman développent actuellement ce projet dans le cadre du programme de résidence Académie des beaux-arts x Cité internationale des arts dont ils sont lauréats en 2023-2024.